09 juin 2011

La République du Plateau

Dès aujourd'hui, les habitués et visiteurs du parc Lafontaine peuvent profiter d'une pause repas dans le nouvel espace resto situé en plein coeur de ce poumon de verdure. C'est, en soi, une excellente nouvelle. J'entends déjà le vénérable René Homier-Roy (radio de Radio-Canada) relater ce fait provenant de la «République» du Plateau...

Cette république et ses seigneurs qui osent ainsi imposer des mesures draconiennes pour trouver une solution à un engorgement automobile qui ne date pas d'hier. Bien sûr, on peut ne pas être d'accord avec ces mesures qui, en effet, relèvent plutôt d'une réflexion stratégique et centralisée de la Ville. Fussent-elles narcissiques, irréfléchies ou racoleuses, ces prises de décision ont pourtant le mérite d'être provocatrices. En espérant qu'elles le soient suffisamment pour faire sortir nos élus de leur immobilisme dans lequel ils sont figés depuis trop longtemps.

Car, et vous serez peut-être d'accord avec moi, ce n'est pas une déviation de circulation par ci par là qui va régler cet enjeu majeur en ville. D'autres, ailleurs, l'ont dèjà compris et notre fleuron national doit être heureux d'en tirer profit. Je fais ainsi allusion au nouveau contrat de 258 millions de dollars US que Bombardier Transports vient de décrocher en Australie pour l'élaboration, la fabrication et l'exploitation d'un réseau de transport léger sur rail.

Mais qu'attendons-nous ???

2 commentaires:

  1. À lire aussi sur le même thème les commentaires de Richard Bergeron, chef de Projet Montréal :
    http://www.ledevoir.com/politique/montreal/326209/circulation-pas-de-catastrophe-sur-le-plateau.
    « Le mérite appartient à celui qui commence, même si le suivant fait mieux. »
    Proverbe arabe

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir partagé ce proverbe qui pourrait être un véritable moteur pour des initiatives dans de nombreux domaines. En tout cas, je le garde en tête !

    RépondreSupprimer